c'est bien naître à soi
c'est bien naître à soi
Bien être à Melle
Bien être à Melle
Difficultés d'adaptation au système

Etre enfant, adulte à fort potentiel :

 

Etre différent, voilà bien la sensation la plus tenace quelle que soit l’âge, même si les années permettent d’atténuer, cette sorte d’équilibre éphémère dans les relations avec les autres.

 

Cette différence va parfois pousser à réduire ses capacités pour etre comme les copains (prémices des difficultés scolaires) et ainsi éviter d’être mis à l’écart, d’autres fois, c’est au contraire l’exagération de cette différence (provocation, phobie, violence, mutisme) qui va révéler le mal être qui est là.

 

Les émotions, cette hypersensibilité, voilà bien un état permanent de blessures qui assaillent pour tout, pour rien. Depuis la critique superficielle (pour les autres) qui va induire l’impression persistante de ne pas être adéquat, en passant par l’annonce d’une catastrophe à l’autre bout de la planète, qui va créer une discussion sans fin avec le sentiment étrange que les pleurs vont finir par nous étouffer, jusqu’à cette personne qui vient de gagner à un jeux télévisé qui va provoquer un envahissement de larmes de joies.

 

Alors qu’un compliment peut souvent refermer le visage et semer le doute sur l’authenticité de la sincérité de s’autoriser à le recevoir.

 

Tout est toujours en but avec la justesse des choses (jusque-boutisme), à la compréhension pour tout, sur tout, et progressivement mettre une armure de protection pour moins souffrir dans ce monde, face aux réalités imposées de la vie.

 

La Marginalisation affective altère le positionnement vis-à-vis des autres, ceux que l’on aime, l’entourage, la famille, et aussi les adultes. L’inquiétude pour ceux qu’on aime, la puissance ressentie intérieurement qui ne peut pas s’exprimer , les argumentaires sur des sujets auxquels les autres ne prêtent pas attention, la multi personnalité vestimentaire, intellectuelle, induisent une grande fragilité, dans la confiance en soi, et sa place dans le monde.

 

Les millions de questions qui gravitent en permanence, le volonté farouche de tout gérer, contrôler, maîtriser (soi, les autres, les évènements, les relations…) tout en se sacrifiant, se dévalorisant, voire s’automutilant ( moyen de faire sortir la souffrance)pour plaire aux autres, voilà le quotidien.

 

Cette difficulté à être satisfait, cet ennui chronique dès qu’il n’y a pas de stimulation, cette capacité à être acteur et spectateur de sa vie et de celle des autres, cette impatience à se remplir, cet impérieux besoin de progresser, cette urgence à vivre pleinement, fatigue l’entourage et l’ amène à la suspicion sur l’authenticité et de l’incompréhension.

 

D’autant que la parole donnée, le justesse des mots utilisés par l’autorité va avoir une importance démesurée, autorité, règles, hiérarchie, sont des mots, des notions totalement inintelligibles si elles ne sont pas crédibles, respectables, compréhensibles et évolutives, alors bonjour les rapports de forces, les discussions sans fin, et les adaptations en milieu professionnel souvent houleux.

 

A cela s’ajoute l’hyper perception (qui peut faire passer pour un fou ou un illuminé), l’intuition exacerbée (qui renforce parfois l’inquiétude) la captations d’informations, de sensations, d’énergies subtiles circulantes qui modifient en permanence le paysage sensoriel et influence sur l’adaptabilité hyper-expansée, alors comment se positionner, dire, être soi-même, prendre sa place.

 

Heureusement, il y a l’amour inconditionnel, l’humour, le sens de la répartie, les joutes verbales entre amis, l’empathie, le joie de ressentir tout cela en toute conscience, la franchise, le sincèrité, le faculté de fédérer autour de projets, et la connaissance profonde et intrinsèque de l’univers.

 

 

Livres et liens internet vers des informations complémentaires

Comment rendre plus belle la vie des enfants doués 

Arielle ADDA - Psychologue clinicienne

jolie vidéo

 

Difficultés d’adaptation scolaire et à la société

 

  Le don de dyslexie  - Ronald Dell Davis, Eldon M. Braun et Agathe Fournier de Launay

 

  100 idées pour venir en aide aux élèves dyslexiques - Gavin ReidShannon Green et Michèle Veubret 

 

La Dyslexie-  Annie Dumont 

 

 Cerveau atemporel des dyslexiques : Les comprendre et les aider  Chantal Wyseur

 

Troubles spécifiques des apprentissages à l'école et au collège : Dysphasie, dyslexie, dysorthographie, dysgraphie - Isabelle Poulet, Chantal CorajodSylvie Franco et Hélène Gravier

 

Souffrances et différences de l'adulte surdoué - Cécile Bost visitez ce site exceptionnel

 

Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Troubles de la mémoire : Préventions et remèdes - Elisabeth Nuyts

 

Vive la dyslexie !- Béatrice Sauvageot et Jean Métellus

 

 Comprendre la dyslexie : Un guide pour les parents et les intervenants-   Evelyne Pannetier

 

 La Dyslexie : handicap ou talent? Cornélia Jantzen et Anne Rocher

 

 L'intelligence du cœur - Isabelle Filliozat

 

 L'adulte surdoué - Apprendre à faire simple quand on est compliqué  - Monique de Kermadec 

 

 L'enfant surdoué : L'aider à grandir, l'aider à réussir - Jeanne Siaud-Facchin 

 

 Trop intelligent pour être heureux ? L'adulte surdoué -  Jeanne Siaud-Facchin

        
Je pense trop : Comment canaliser ce mental envahissant - Christel Petitcollin

Coordonnées

Bien être à Melle

 
Sur rendez-vous du mardi au samedi

Vous pouvez nous joindre ou prendre rendez-vous,

le jeudi à partir de 10h 

veuillez nous appeler au :

06 83 11 47 86


Animée par

Mireille Lusseau

 

Adresse d'activité : 

25 grand chemin St Jacques

79500 St Léger de la Mattinière

 

bienetreamelle@gmail.com

Adresse postale :

CSC 8 place R. Groussard 

79500 Melle

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Bien être à Melle